Un symptôme est à considérer comme une manifestation de l’inconscient. Tout symptôme n’est pas nécessairement vécu comme « problématique » pour le sujet. C’est lorsqu’un symptôme fait difficulté qu’il peut s’avérer utile de consulter un psychothérapeute.

Sans être pathologiques, des difficultés à orienter son existence, à opérer certains choix de vie ou encore des questionnements d’ordre existentiel ou professionnel peuvent également faire l’objet d’un accompagnement psychologique.

Voici quelques exemples de symptômes, de souffrances, de difficultés ou de questionnements susceptibles d'être interrogés, traités en séance:

  • Anxiété
  • troubles du sommeil
  • troubles psycho-somatiques liés ou non à une maladie chronique reconnue
  • troubles alimentaires (anorexie/boulimie)
  • difficultés à poser un choix
  • sentiment récurrent d’insatisfaction
  • dépression
  • difficultés affectives ou conjugales
  • réorientations professionnelles
  • burn-out
  • problématiques liées à l’infertilité, à la grossesse (multiple ou simple), au post-partum, aux naissances prématurées…